édito

La vallée s’expose. Et ce, depuis 24 ans, étonnant non ?

Dans un passé proche, la Vallée de l’Isle apparaissait comme un territoire soumis à de fortes influences extérieures qu’elle ne maîtrisait pas toujours. Le sentiment de ne pas être maître de son destin fit que le deuil des fermetures d’entreprises fut difficile à assumer.

Depuis 1994, le projet du festival La vallée (douze communes de la moyenne vallée de l’Isle en 2017), a relevé le défi de faire travailler ensemble des acteurs locaux qui n’avaient pas forcément pour habitude de le faire.

La Vallée a su se saisir des nombreuses dynamiques existantes pour aller de l’avant, en prenant en compte la forte demande de lien social, de lieux d’échanges, formulée par les habitants et les élus (les élus sont aussi des habitants) afin de formaliser un véritable projet culturel de territoire.

Ce sont donc les acteurs de terrain qui ont porté cette dynamique, transformant ainsi les conflits politiques ou les intérêts locaux en énergie positive.

Le festival La Vallée démontre bien que la « culture » peut intéresser le plus grand nombre, pour peu que l’on imagine des modalités nouvelles permettant la rencontre avec un public « non-abonné ».

C’est peut-être parce qu’en vallée de l’Isle souffle toujours l’esprit de solidarité, d’éducation popu­laire et de convivialité des ouvriers, des paysans et des habitants qui la façonnèrent au fil des siècles.
Au plaisir de se retrouver, se découvrir, se croiser au cœur des trois vallées…

 

  cracligue 24  PETIT mail-web trasnparent

Appuyer sur entrée pour lancer la recherche