2003, La Vallée a de la mémoire

Du 3 mai au 8 juin 2003
C’est l’histoire d’une vallée, née au rythme de sa rivière, de ses rails, de ses champs, de ses usines. Des femmes et des hommes avaient tendu les mains vers des espoirs chantants. Aujourd’hui, ce passée et ce vécu, tel un présent, ils les ont accrochés à une mémoire. En ce dixième anniversaire, La Vallée va offrir et produire d’insolites créations. Esprit des rencontres, des plaisirs et des joies annoncés, comme chez Balzac : « La joie ne peut éclater que parmi des gens qui se sentent égaux ». Puisque les enfants et les poètes de toutes les disciplines artistiques ont décidé d’en faire une fête, alors place à la fête ! André Champeaux (Président du CRAC)
Cette année-là, La Vallée reçoit : ...
La véritable histoire de la vallée de l’Isle, création théâtro-musicalo-plastique, sera l’occasion de mettre en scène le livre Mémoire Ouvrière et Paysanne édité cette année-là avec des scènes de la vie quotidienne :
- les loisirs : à Mussidan, projections, reportage, entretiens menés par la compagnie Jamais 203, avant l’arrivée du cinéma Notre-Dame.- les marchés : à Montpon, le Marché imaginaire, créé par le Temps Fort Théâtre et les habitants.
- le quotidien des ouvriers et paysans à Saint-Germain, avec la création d’une machine sonore géante installée devant l’usine Aster et réalisée par DUT, Artambouille, V.I.R.U.S., les chantiers vocaux...
- le Train Ouvrier Paysan à Saint-Astier, avec la création de Générik Vapeur associé aux cheminots
- la création du conte Café des sirènes par Jean-Claude Botton et Daniel Chavaroche, conteurs d’ici et d’ailleurs...
Au total, plus de quatre-vingt personnes pour faire revire la mémoire ouvrière et paysanne de la vallée de l’Isle... Merci à Fabien Sigwalt pour la collecte de mémoire.

Appuyer sur entrée pour lancer la recherche