2013, La Vallée : 20/20

Du 10 mai au 8 juin 2013

« La Vallée a vingt ans
Que le temps passe vite...
Madame, hier encore
Elle était si petite... »
D'événement culturel destiné à tous, La Vallée est devenue un bien commun, partagé par les habitants d'un territoire, rendez-vous incontournable pour les bénévoles, les amateurs de spectacle vivant, les enseignants du département et leurs élèves. Au fil des ans, comme autour d'un enfant désiré, la famille s'est agrandie, s'est rassemblée pour lui permettre d'évoluer harmonieusement en s'adaptant aux conditions locales et aux différents publics. Renée Simon (Présidente de la Ligue de l'Enseignement de la Dordogne)
Cette année-là, La Vallée reçoit :As de trefle, Mayd Hubb meets Joe Pilgrim, Saj'Osmoz, Oxycoupeur, Last Hour Band, Augustine Picard, Martintouseul, Romano Dandies, Eric Bouvron, Sebastopol, Barber Shop Quartet, Doc Troll, Gil Chovet, Harmonie salembraise, Jean-Claude Botton, Didier Grignon, Anita Pentecôte, Catherine Libmann, Mariana Trio, Boudu les Cop's, compagnie le Chat Perplexe, compagnie Robin et Juteau, compagnie la Madone des Sleepings, Toctoc compagnie, compagnie Trois-quatre, Les Kalderas, Bandazik, Wally, Lous Astiaous, Sans Additif, Daniel Chavaroche, theatre l'Articule, compagnie Kitschenette, Josem, Anne et Joëlle Garcenot, UA Tea, Talabast
L'histoire d'une vie, celle de Jeanne, née le 29 février 1920 à Bourrou. 1920, année bissextile – elle aurait donc eu vingt ans en l'an 2000, mais déjà mémé... Une vie retracée par une déambulation sonore, visuelle, odorante et tonitruante, mêlant artistes professionnels et habitants du territoire portant encore plus haut l'acte de création avec toutes ses exigences et ses engagements... Cette belle œuvre collective a été accompagnée cette année par quatre artistes dont trois ont déjà participé à des créations passés : Jean-Claude Botton, conteur originaire du Loir-et-Cher, Didier Grignon de la compagnie Jamais 203, de la Sarthe, Anita Pentecote, photographe et faiseuse de bons petits plats et Catherine Libmann, plasticienne, toutes deux installées en Dordogne. L'histoire de Jeanne et d'Hippolyte a pu être reconstituée grâce à divers objets retrouvés dans sa maison natale, des ustensiles de cuisine, des photos, le film de son mariage et celui, semble-t-il, d'un pique-nique en famille. Nous avons malheureusement perdu sa trace et celle de sa famille et, malgré des recherches soutenues, pensons que vraisemblablement elle ne sera pas parmi nous lors de l'inauguration de sa maison natale, ce dimanche 19 mai.

Appuyer sur entrée pour lancer la recherche