2016, La vallée s'en mêle...

23e edition du festival : 22 jours de festival et 29 spectacles programmés.

  • 10 soirées sur 10 communes des vallées de l’Isle du Vern et du Salembre,
  • 1 parcours close up en magasins sur st Astier en partenariat avec les commerçants de la ville
  • 10 journées destinées aux écoles - 6 maternelles et 4 primaires
  • 2 journées familiales (à Bourrou et à St Séverin), 1 accueil de centres de loisirs
  • 15 rendez-vous au théâtre de la poivrière « les + du festival »

9194 personnes, (8975 en 2015) enfants et adultes ont encore choisi d’être là sur ce territoire en spectateurs, bénévoles, accompagnateurs, artistes... (Dont 3951 enfants en temps scolaire)
7198 d’entre elles se sont acquittées d’un droit d’entrée mis en place sur tous les sites du festival soit 78 % du public présent. Les autres publics non payants étant les bénévoles, les enfants les accompagnants ou les artistes.
La mise en place d'un billet d'entrée dans les salles de spectacle nous permet de connaître plus précisément le nombre de personnes venues assister à une représentation dans le cadre du festival (au-delà de l'aspect convivial des soirées). Cela nous permet également d'optimiser l’accueil public et artiste dans un souci de meilleure sécurité.
Si nous comparons les résultats 2015 et 2016, nous constatons un léger écart positif (220 personnes) autant dire que ce rendez-vous est important et très attendu sur le territoire de la vallée, (en comparaison, 2015 ayant été une année avec une météo exceptionnelle et un public mobilisé) :

– En comparant les 3 années passées, nous constatons que la moyenne de spectateurs sur chaque commune varie en moyenne entre 200 et 250 (spectateurs payants), sauf pour les communes qui ouvrent ou ferment le festival (moyenne de 450 à 500 spectateurs payants) et les communes de Chantérac et st Aquilin qui sont toujours un peu au-dessus de cette moyenne.
– Le final de l'édition 2016 à Grignols a accueilli cette année plus de 800 personnes, grâce à la présence d'un artiste reconnu, Frédéric Fromet , mais aussi à la mobilisation d'un public aujourd'hui fidèle et à une météo inespérée . La belle collaboration entre l'équipe du festival et les bénévoles de la commune a été pour beaucoup dans la réussite de cette soirée.
– En ce qui concerne les enfants, au-delà des journées scolaires (3800 enfants en moyenne sur les 3 dernières années) , le festival accueille environ 450 enfants sur les rendez-vous en famille.

QUI SONT LES SPECTATEURS DE LA VALLEE ?
– Sur chaque entrée de site, le public était invité à donner sa ville de provenance.
70% de personnes ont été interrogé. Nous constatons que :
- 62% des personnes viennent d'une commune partenaire de la vallée, dont 15% de la commune de st Astier.
Si l'on comptabilise les personnes venues des différents EPCI cela nous donne :
– 52% des personnes viennent d'une commune de la CCIVS (6,4% hors communes partenaires)
– 6,3% viennent de la communauté de communes du Pays Vernois (1,7% hors commune partenaire)
– 25,5% viennent du Grand Périgueux (18,4% hors communes partenaires)
– 12% viennent d'autres communes de Dordogne, 1,9% d'Aquitaine et 0,20% d'autres départements.

26 compagnies accueillies dont 13 issues de la région aquitaine (85 artistes) et 42 chanteurs amateurs entre 5 et 75 ans investis sur les chantiers vocaux de la vallée .
82 représentations dont 30 en tout public et 52 en jeune public (15 écoles issues de la CCIVS 17 du Grand Périgueux, 1 du pays Vernois).
La Vallée c’est aussi un rendez-vous citoyen, avec un axe important autour du développement durable : mise à disposition de vaisselle (en lien avec le SMD 3 et le SMCTOM de Ribérac), de verres consignés, de mise en place de point- tri des déchets après les repas sur chaque journée ... Tout ce qui participe à faire de la vallée un festival éco-citoyen en phase avec l’évolution de la société. (voir bilan plus loin)
Quelques nouveauté en 2016 :
– 2 communes ont choisi, avec succès, de proposer elles aussi des repas (Bourrou un midi et Mensignac en soirée)
– 1 commune (St Séverin d'Estissac) a rejoint l'aventure en accueillant 288 personnes venues découvrir ce beau village caché dans les coteaux.
– 7 commerces de st Astier ont participé à un déambulatoire « 1er festival du close up en magasins »
– Organisation d'un départ en bus pour assister au spectacle « tempus fugit » du cirque plume à Boulazac (61 personnes), autre manière d'inscrire le festival sur son territoire.
– les + du festival auront permis d'accueillir 440 personnes au Petit Théâtre de la Poivrière à st Astier sur 15 rendez-vous ( soirées ou matinées) consacrées à des rencontres entre publics et artistes autour de petites formes artistiques, show case musicaux, rencontre des équipes artistiques du festival, échange avec le conservatoire de musique et les professeurs.
– Poursuite du partenariat avec « les devants de la scène » sur l'organisation d'une des soirées (cette année St Germain)
– la réalisation de la plus grande écharpe du plus grand des petits festivals : 807 mètres !

Il est à noter que chaque commune a participé activement à ce projet un peu fou prenant en compte les réalités locales. Et l'on sait combien il est difficile de mobiliser les habitants sur un projet éphémère... un grand merci et un grand bravo à tous !

Le visuel a été réalisé par une artiste de Dordogne (Pia Delta) lui permettant ainsi une vitrine importante sur toutes les routes du département et auprès des écoles présentes. Une artiste qui a su se mettre à la disposition des enfants lors des journées sur Mensignac et à la poivrière.
Une édition qui a démontré encore une fois la force de ce projet de territoire qui marie le savoir-faire ( avec la participation de chacun à la décoration et à l'organisation des rendez-vous ), le savoir être ( aiguiser sa curiosité en venant découvrir des artistes venus d'ailleurs tout au long du festival ) et qui nous indique s’il en était besoin, qu'il fait bon vivre dans ce coin de Dordogne ou le mot accueil prend tout son sens.
Une vallée qui s'est mêlée de ce qui la regardait, de ce qui ne la regardait pas mais toujours avec humour.

Appuyer sur entrée pour lancer la recherche